Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/2023b18f2e9eee61d9e3621092755894/tribunes/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 5621
Présentation | Tribunes Baroques

Présentation

L’Ensemble Eloquence a été créé en 2007 suite aux concerts donnés autour de l’orgue historique de St-Ursanne au cours des Saisons 2005, 2006 et 2007.

Il est de ce fait administré par l’association des Amis de la Musique et de l’Orgue de St-Ursanne en Suisse (AMO).

Son répertoire de prédilection englobe principalement les musiques européennes des 17ème et 18ème siècles.

Les musiciens sont animés par le goût de la recherche, que se soit au niveau des sons, des sources ou de l’interprétation. Ils prennent le temps nécessaire à la connaissance des œuvres proposées au public et apportent un soin particulier à la conception des programmes. Ils sont sensibles au résultat qui peut émerger d’un travail en adéquation avec le lieu. L’Ensemble Eloquence est à géométrie variable et adapte sa distribution aux œuvres choisies.


 

Principaux programmes :

F. Couperin « Les trois leçons de Ténèbres »

  • « Motets à I, II et III voix avec la basse continue et pièces instrumentales avec l’orgue »
  • « L’Age d’Or du petit Motet »
  • « An evening hymn »
  • « Miserere »
  • « Leçons de Ténèbres de Charpentier »
  • « Stabat Mater de Pergolesi »

 

Pour tout renseignement et contact :

AMO
Catherine et Gabriel Wolfer
10, rue des Prés
CH- 2855 Glovelier
+41 (0)32 426 81 04

 

« Certes j’ay bien d’autres soins, que ceux d’exciter le trouble des armes, ou d’animer le Dieu Mars au combat. Ma profession est bien éloignée du tumulte des armes, & des raisons d’Estat qui les font prendre. Je m’occupe aux notes, aux chordes & aux sons. Je m’exerce a l’Etude d’une douce Symphonie : & lorsque je mêle des airs François, a ceux des Allemans, & des Italiens, ce n’est pas emouvoir une Guerre; mais plustot preluder peut-être a l’harmonie de tant de nations, a l’aymable Paix. »

Georg MUFFAT, Florilegium Primum, Passau, 1695